ACCÉLÉRONS ENSEMBLE VOTRE PROJET

Fondation Pierre Sarazin
deco

Société brassicole de Valmy

Date6 mai 1999

auteursar-colette

annee Lauréat 1999

La mise en œuvre de l’agriculture raisonnée se heurte aux coûts qu’elle engendre et nécessite une valorisation par des débouchés innovants. Bière artisanale, bière de garde des pays champenois et ardennais, la bière blonde Valmy en est un exemple.

Mise au point avec l’aide de l’IFBM, par trois agriculteurs (MM. Desoutter, Dochy et Ponset) autour de Valmy, elle permet de valoriser la production d’orge des 3 exploitations réunissant 1 200 ha et employant 6 salariés. C’est une bière de spécialité, aromatique, à 6,5 % d’alcool, refermentée en bouteille et présentée en bouteille originale de 75 cl avec bouchon et museau qui met en avant l’image de la région.

L’orge est maltée à façon puis brassée en Bourgogne. La commercialisation et la distribution sont faites directement par les trois agriculteurs dans les épiceries, les boulangeries et les supérettes de la région depuis l’automne 99. Nous avons apprécié son goût et sa légèreté.

Une agriculture raisonnée et durable 

Les 3 agriculteurs ont entrepris en 1994 une démarche d’agriculture raisonnée dans un axe environnement : opération écoculture en Champagne, avec l’aide de l’Ademe, ITCF, Cetiom, ministère.

Cette démarche consisté à surveiller des parcelles en choisissant des produits à bon profil environnemental et en utilisant les diverses méthodes de gestion de l’azote (Jubil, Azobil).

Par ailleurs a été poursuivie une amélioration des paysages : replantation de haies, bandes enherbées le long des cours d’eau, plantation de bois le long de l’autoroute A4. Cet effort a pour objet, en plus de son côté environnemental, de renforcer une image par des réalisations visibles. Une certification de conformité produit est également en cours de demande.

Des récoltes différenciées et valorisées 

Rapidement le coût d’une telle opération (surveillance, risques de trop retarder une intervention, coûts des produits à bon profil écotox.) a montré la  nécessité de différencier les récoltes et d’en valoriser les débouchés.

Cette différenciation ne pouvant se faire dans les organismes de collecte et les circuits habituels, une société de collecte a été créée (Valeco) qui a également mis en œuvre des procédés de stockage par ventilation froide pour éviter l’emploi d’insecticides de stockage.

Un recentrage a été dès lors nécessaire pour que les variétés semées correspondent aux marchés de qualité visés : Camp Rémy 35 %, Aztech 15 %, Soissons 20 %, Shango 30 %, même si ces variétés ne sont pas les plus performantes sur un plan agronomique.

Aujourd’hui l’essentiel de la récolte de blé est ainsi valorisée sur les trois critères : qualité technologique, qualité sanitaire, traçabilité de la production (enregistrement de toutes les interventions au champ et au stockage).

Les débouchés sont les meuniers pour la boulangerie notamment de grande surface. Une promotion dans les boulangeries est envisagée. La société Valeco fait produire sous contrat des blés à des voisins. La valorisation réussie avec le blé s’avère pour l’instant impossible avec le colza où le faible volume de la production (600 Mt) n’intéresse pas les intervenants pour un allotement.

En conclusion, pour la Fondation, l’approche globale réalisée par ces trois agriculteurs a précédé depuis plusieurs années, les démarches contractuelles mises en œuvre dans les CTE et par les O.S.

La valorisation de l’orge par la bière blonde de Valmy met en évidence la démarche de niche et l’innovation dans l’esprit « Produit de Terroir ».

Yves Desoutter
1 rue de la Chapelle
51800 La Chapelle-Felcourt
Tél. 03 26 60 25 02
Site Internet : www.biere-valmy.fr

Crédits photos : www.biere-valmy.fr