ACCÉLÉRONS ENSEMBLE VOTRE PROJET

Fondation Pierre Sarazin
deco

LG Concept

Date6 mai 1998

auteursar-colette

annee Lauréat 1998

Nature de l’innovation

Adaptation d’un procédé américain de nettoyage des aires d’exercice et des couloirs de circulation des vaches laitières.

Ce procédé a été importé par M. Dumaine, éleveur dans le Lot-et-Garonne, et adapté par les frères Le Gall.

Appréciation du comité scientifique

L’adaptation réalisée par MM. Le Gall a porté sur deux points essentiels :

  1. le volume de liquide utilisé pour le nettoyage (11 m3 contre 10 fois plus dans les installations américaines) ;
  2. la séparation des phases liquides et solides par simple filtration et décantation.

Innovation

L’aire d’exercice est parfaitement propre à l’issue de l’hydrocurage, ce qui supprime tout risque d’accident : aucun film de bouse ne subsiste comme c’est le cas après un raclage.
Après décantation, la phase liquide sert à réalimenter la chasse d’eau et peut être épandue par aspersion sur les prairies. La phase solide est un fumier épandu mécaniquement sur les terres de culture.
Le niveau sanitaire du cheptel, vérifié par le GDS, est satisfaisant (santé des animaux et qualité du lait).
L’installation a été suivie par l’Institut de l’Élevage, le Cemagref et le GDS. Des analyses complémentaires doivent être effectuées par l’EDE du Finistère (composition des effluents).

Gestion

L’installation a été réalisée à faible coût.

Elle est fiable (peu de mécanismes : seulement deux pompes et une vanne).

Elle est peu exigeante en main-d’œuvre : déclenchement par commande électrique d’une vanne et d’une pompe. Les excréments de 55 vaches sont évacués en 30 secondes.

Exemplarité

  • Système simple, fiable et peu couteux ;
  • Installation reproductible : les frères Le Gall ont déjà assisté d’autres agriculteurs pour des opérations analogues ;
  • Accumulation de nombreuses références utiles (volume de liquide nécessaire, pente de l’aire bétonnée, rainurage du béton, type de vanne…) ;
  • Installation conforme aux normes environnementales actuelles.

Le comité scientifique de la Fondation Pierre Sarazin, après avoir signalé cette innovation en 1996, lui a décerné le 1er Prix pour les résultats obtenus, les améliorations constantes effectuées sur plusieurs années par Martial et Dominique Le Gall ainsi que pour la réalisation actuelle de plusieurs installations selon ce modèle dans le cadre da la société qu’ils ont créée : « LG Concept ».

LG Concept
Dominique et Martial Le Gall
Penker
29390 Scaër
Tél : 02 98 66 40 04
Port. : 06 60 75 63 06