ACCÉLÉRONS ENSEMBLE VOTRE PROJET

Fondation Pierre Sarazin
deco

EARL Les noyers de l’alba

Date5 mai 2007

auteursar-colette

annee Lauréat 2007

Après avoir évolué, durant de nombreuses années, dans le secteur agricole où il a multiplié les expériences professionnelles (animateur de Ceta, directeur marketing dans une entreprise spécialisée dans les analyses de sol…), Maurice Villa a planté, en 2002, son premier hectare de noyers, à mi-chemin entre Toulouse et Carcassonne.

C’est en observant son verger qu’il a eu l’idée de créer un modèle lui permettant de disposer en temps réel d’un index de pression parasitaire de ses noyers, afin d’intervenir en prévention d’une aggravation significative du risque.

Pour y parvenir, il n’hésite pas, non seulement à éplucher de nombreuses publications scientifiques notamment celles d’universités américaines qui travaillent sur la bactérie Xanthomonas, mais surtout à mettre à profit ses connaissances en mathématiques. C’est cette innovation qui lui vaut d’être récompensé par la Fondation Pierre Sarazin en 2007.

La reconnaissance

Très fier de ce prix qui lui a permis, grâce à la dotation financière qui l’accompagnait, de montrer sa crédibilité et de pouvoir s’asseoir, face aux banquiers, avec un apport en trésorerie, il regrette néanmoins de n’avoir pas réussi à transmettre son travail aux différents centres techniques et stations expérimentales qui travaillent sur la noix.

Aujourd’hui, Maurice Villa cultive 15 ha de noyers et s’est équipé de divers matériels (casseuse, table de tri, broyeuse, presse…) afin de valoriser entièrement sa production vendue en direct sur les marchés toulousains.

« Mon innovation aujourd’hui, c’est d’être au contact de mes clients et de faire preuve d’une totale transparence puisqu’ils peuvent trouver mon numéro de téléphone personnel sur chacune de mes étiquettes ! »

Mais celui qui aspire à profiter de ses vergers durant ses dernières années d’activité n’en reste pas moins un insatiable curieux qui a récemment déniché une publication d’une université iranienne sur une possible résistance naturelle de certaines variétés de noyers.

Une piste à explorer pour un prochain candidat à la fondation Sarazin ?

EARL Les Noyers de l’Alma
Maurice Villa
Guitard-le-Bas         
11420 Peyrefitte-sur-l’Hers

Crédits photo :

A. Bressolier / Pixel Image