Au nom des Comités de la Fondation Pierre Sarazin, je vous présente nos meilleurs voeux pour 2018.

Que l'innovation et la créativité accompagnent les femmes et les hommes du monde agricole !

Aujourd’hui, les progrès technologiques, dans les domaines de la recherche génétique, dans la communication avec l’instantanéité de l’information, dans les systèmes de production et de commercialisation, dans l’apparition des objets connectés et dans le big data,  modifient l’acteur « agriculteur ». Il est  à la fois, chef d’entreprise et manager de son exploitation, conscient à chaque instant, de ses droits et ses devoirs.

Les 4 agriculteurs récompensés le 29 novembre à Paris, ont en commun de s’être emparés d’un des enjeux, crucial de notre alimentation, la qualité des sols. Au plus près de leurs  territoires et de la maîtrise de leurs impacts sur l’environnement, ils ont mis au point de nouvelles méthodes et de nouveaux procédés agricoles.

Le partage de données collectées par la mise en œuvre de l’agriculture de précision, un test de stabilité des sols, accessible au plus grand nombre d’agriculteurs, la gestion rationnelle de la couverture du sol en aménageant des cycles de culture, la conjonction de plusieurs techniques, c’est ce que je vous invite à découvrir dans les quatre portraits ci-dessous.

Jérôme Grangier
Président de la Fondation